Tél: 021 96 29 72
0550 88 64 09

Email: contact@centrelaser.com

Adresse du cabinet:

36 Rue Tazairt Bab El Oued, Alger, Algerie

Cicatrices


1. Le laser CO2 fractionne
Le laser CO2 fractionné est le laser idéal pour les cicatrices peu profondes, en particulier sur le visage.
Il est le dernier né des lasers pour les rides ou les cicatrices.
La méthode fractionnée permet un traitement sans anesthésie générale, au cabinet du médecin.
Les suites sont modérées, de 5 jours habituellement, sensation de brûlure une heure ou deux, croûtes pendant 2 à 3 jours, rougeur maquillable au 5e jour.


Le résultat est lent. La stimulation de la fabrication de collagène s’étale sur près de 3 à 4 mois.

On pratique 2 à 4 séances selon les cas, sur tout ou partie du visage.
Les séances de laser fractionné se pratiquent en dehors de toute exposition solaire.

La peau devient plus lumineuse. Les petites taches et irrégularités du teint sont gommées, véritable coup de jeune. Pour les rides autour de la bouche, plusieurs séances sont nécessaires.
Le laser CO2 fractionné est un traitement idéal pour les cicatrices d’acné, mais aussi des cicatrices d’autres origines. Les patients peuvent être traités quelle que soit l’ancienneté de leurs cicatrices.
Plusieurs séances sont nécessaires, rapprochées au début, puis espacées. Les suites durent une semaine environ, car la puissance utilisée pour réduire les cicatrices est un peu plus importante. L’amélioration est progressive au fil des mois.

2. la microdermabrasion
la microdermabrasion est une méthode desquamation mécanique plus ou moins profonde mais relativement douce, qui permet de redonner éclat au visage en entraînant un effet « peau neuve ».

Qu’est-ce que la microdermabrasion ?
cette méthode est réalisée en cabinet médical. La microdermabrasion est une technique de lissage de la peau. Elle permet aussi d’en améliorer la texture et de lui redonner de l’éclat en éliminant de manière superficielle les couches de la peau.

Comment ça marche ?
La microdermabrasion s’effectue à l’aide d’un appareil, de la forme d’un stylo, projetant à très grande vitesse des microcristaux. On obtient ainsi un effet abrasif qui permet de retirer les couches superficielles de la peau ». Cela permet d’obtenir un nettoyage en profondeur de la peau et de stimuler la microcirculation mais aussi de traiter les cicatrices d’acné en insistant sur cette zone qui sera lissé.

A quoi cela sert ?
Principalement à offrir un coup d’éclat au visage, mais aussi à régénérer la peau. La microdermabrasion éclaircit le teint et les taches, entraîne en effet lissant sur les ridules et les pores dilatés, et stimule la production de collagène. Le visage est un peu rougi immédiatement après la séance, mais le teint devient plus lumineux les jours suivants. Ce nettoyage approfondi de la peau peut également préparer la peau à mieux recevoir d’autres traitements.
La microdermabrasion est une technique de choix pour abraser (poncer) les cicatrices en creux d’acné ou de varicelle ou encore les cicatrices en relief. Il faut 10 séances diminuer de plus de 70% la profondeur d’une cicatrice. Chaque séance laissera une petite croutelle en place pendant 5 jours en moyenne et la cicatrisation laissera une peau plus « plane ».


En pratique
Une séance de microdermabrasion dure en général entre 20 et 30 minutes. Elle est principalement réalisée sur le visage, mais peut aussi être indiquée sur le cou, le décolleté, les mains, ou encore sur tout le corps pour un effet nettoyage de peau plus intense qu’un simple gommage. Pour obtenir un bon résultat, il est conseillé de prévoir un minimum de 4 séances, à raison d’une séance par semaine, ou tous les 15 jours pour les peaux fines ou sensibles.

Les contre-indications
La microdermabrasion n’est pas indiquée chez les personnes souffrant d’affections cutanées ouvertes, telles que des boutons d’acné ou une poussée d’herpès. De même pour celles présentant une rosacée ou une couperose, des lésions cancéreuses, du diabète ou une maladie auto-immune. Tout traitement à l’isotrétinoïne (curacné) dans les 12 mois précédant constitue une contre-indication à la microdermabrasion. Enfin, il est recommandé d’appliquer un écran total et d’éviter les rayons du soleil durant un minimum de 15 jours après le traitement, car la peau ayant été « mise à nu », il existe un risque de surdosage d’UV.

3. Les différentes prises en charges
Parfois, il n’est pas possible de traiter avec une seule technique. Il faut avoir recours à plusieurs traitements différents, selon les cicatrices, leur profondeur, leur épaisseur, leur couleur, leur texture. Il faut alors utiliser les autres traitements des cicatrices :

  • Injections de corticoïdes, pour diminuer l’épaissseur.
  • Laser ou lampe-flash de remodelage : pour asssouplir la cicatrice.
  • Laser vasculaire : pour diminuer la rougeur.
  • Pansement au silicone : pour assouplir et réduire l’épaisseur.
  • Laser préventif le jour de l’intervention par le chirurgien, chez les personnes qui font souvent des cicatrices hypertrophiques ou chéloïdes
  • Peeling
  • Injections de comblement
  • Cryothérapie